dimanche 9 octobre 2011

Petit message explicatif :

Sans avoir abandonné ma rédaction du journal des dandys je passe en ce moment plus de temps sur mon autre blog
http://attiasdelcuratolophoto.blogspot.com/

http://2.bp.blogspot.com/-JNkMvlKt2MA/Tno6xOSJnSI/AAAAAAAAAB0/ZaIRnh0NflI/s1600/mahault-cadc.jpg

jeudi 22 septembre 2011

Mode / Défilé de fin d'années des étudiants en 1ère année de Institut Fr de la Mode/ 30 mai 11 /CADC indice 0,5



L'institut française de la mode proposait de voir le défilé de ses étudiants en 1ère année. Ces jeunes créateurs ont élaboré des prototypes de vêtements essentiellement  pour femmes qui étaient étonnamment, très, même voir trop sage à mon goût ! § Certes, je dois reconnaître être des plus sophistiqué stylistiquement et statistiquement, et donc, quelque peu blasé par des créations assez conventionnelles même si nous sommes en pseudo période de crise. 

Je fus cependant d'accord pour attribuer le prix coup de coeur du jury à Clément Lomellini. Pour cette version de la soubrette (ci dessous) appelée aux states french maid .


vous remarquerez les petits nuages en dentelles permettant de dissimuler les éventuelles taches occasionnées par un nettoyage au sofitel...Bien que je pense que les tenues ont dû évoluer depuis le petit scandale des mois derniers...
A lire sur ce clip remix du Fashion Rules de Chicks on speed 

En tout cas, pour des étudiants de 1ère année, c'est courageux de se lancer sur la périlleuse pente de la couture et ainsi de montrer les ébauches de leurs styles naissants...    
Il faut savoir être indulgent avec les jeunes pousses vertes qui tentent de pointer leur fleur hors de la neige et autres verglas ...

En tout cas j'ai apprécié le résultat de l'enseignement avec Gaspard Yurkievich en cette robe (ci dessous) savant  mélange humouristiquo -érotique avec un peu du style version tendresse et couleurs pastels,  et la version blanche des harnachements des gays cuirs  ...


Dans la foule des invités quelques détails de mode éparses :
 comme ce plongeant dos nu terminé par l'anneau au double C

la veste derby avec le foulard çà dandyse toujours !


En tout cas, il y a de bien belles étudiantes en 1ère année, qui plus est en version stéréo!




samedi 17 septembre 2011

Mode vs Art / soirée the canvas experiment par la marque converse avec D. Kraaijeveld, O. Fremineau / 24 mai/ CADC indice 0,6

A écouter sur cette interprétation des plus délirantes en s'armant d'un très puissant sens du décalage mélomane

La marque Converse rendait honneur à celle qui l'a célèbré à l'échelle planétaire : la sneaker Chuck Taylor, qui est sans doute la chaussure la plus portée au monde... Pour cela et intelligemment la marque Converse a sponsorisé des artistes afin de mettre en valeur cette icône pédestre dépassant ainsi le cadre momentané et donc oubliable de la communication vers une dimension touchant au sacré : l'Art . 
Ci dessous une oeuvre à la limite du Pop Art de l'artiste batave Diederick. Kraaijeveld. Comme une mise en abimes cette marqueterie est faite à partir d'un plancher d'un terrain de basket de Detroit.
elle me rappelle le grand précurseur du pop Art Jasper Johns qui insérerait des bouts de papiers journaux afin d'épaissir et matièrerait sa peinture faite à base d'encaustique comme dans ces 3 flags de 1958 ci dessous.  Mais encore, c'est dans le choix de cette converse à drapeau en particulier et au fait de la lier avec un vieux plancher de Basket que je trouve cette œuvre intéressante car elle renvoie à ses origines elles mêmes Chuck Taylors qui fut un joueur des Harlem Globetrotters !


Et ce clin d'oeil aux origines du génie des Harlem Globetrotters comme des héros américains qui ont su porter fièrement les couleurs de leur drapeau  je trouve cela touchant  ...
Une autre des œuvres proposées c'est cette installation de Olivia Fremineau . Cette mise en scène assez "Art contemporain" un peu référencée à l'installation posthume "Etant donné" de Marcel Duchamp de 1969, 
 cependant j'aurais quitte à trouer la photo fait passer la mise en scène du dauphin gonflable qui saute par cette orifice non ?  
Afin de créer une dynamique en concordat de perspective et de narration  ...

Du coup j'ai bouché le trou avec une jolie fille souriante...
Par ailleurs, je dois reconnaitre ne pas être très basket dans mon look old fashion, j'aurais tout au plus porté ce modèle de golf d'un des invités.(Olivier Mulin) ..
Par CADC.